Informations pour les vols de découverte - CLUB AERONAUTIQUE DU BUGEY

Aller au contenu
COMMENT UTILISER VOTRE BON POUR UN VOL DE DECOUVERTE

PRISE DE RENDEZ-VOUS

Pour utiliser le bon que vous avez commandé ou qui vous a été offert vous devez contacter l’aéroclub au numéro mentionné (04 74 46 80 20) et prendre rendez-vous. En période estivale nous vous conseillons un délai de 8 à 10 jours.
Une fois le rendez-vous fixé vous devrez arriver à l’aéroclub une dizaine de minutes avant l’heure programmée de départ et, après un court briefing de sécurité effectué par votre pilote, vous pourrez embarquer et effectuer votre vol.

Ce qu’il faut savoir :

Cette activité est soumise aux conditions météorologiques du moment. Si la météo n’est pas adaptée pour effectuer le vol en toute sécurité, votre pilote vous appellera en principe avant que vous ne vous déplaciez pour reporter le vol à une date ultérieure.
Si vous avez opté pour un vol d’initiation de 3 personnes, seule la personne placée à l’avant, à côté du pilote, pourra avoir la faculté de prendre les commandes en vol pour expérimenter le ressenti du pilotage.
 

CONSIGNES DE SECURITE
 
L’aérodrome de départ et d’arrivée est Ambérieu-en-Bugey. Conformément à la réglementation, le décompte du temps s’effectue comme suit :
Top départ : au début du roulage, au départ du parking de l’aéroclub
Top retour : à l’arrêt moteur, de retour au parking de l’aéroclub
Le temps de vol effectif ne sera donc pas de 30 minutes (ou 20 minutes selon la formule choisie).

Vous devez suivre les consignes de votre pilote pour l’embarquement et votre installation à bord de l’avion. Ces derniers étant équipés de double commande, le passager situé à l’avant ne devra pas interférer avec les actions du pilote (ne pas gêner le débattement complet des commandes de vol, volant et palonniers).

Une fois installés, vous devrez attacher votre ceinture de sécurité et vous pourrez communiquer par l’intermédiaire des casques qui sont mis à votre disposition. Bien que le terrain ne soit pas contrôlé, votre pilote devra annoncer à la radio ses intentions et sa position.  Quand il lèvera la main, vous devrez cesser toutes conversations entre vous pour qu’il puisse accomplir cette obligation en toute sécurité.

En cas de problème, vous devrez strictement respecter les indications de votre pilote pour éventuellement débarquer de l’avion ou retourner au parking. Il est responsable de votre sécurité.

Si, à n’importe quel moment du vol, vous vous sentez indisposé, pris de vertige ou nauséeux, dites-le à votre pilote qui prendra toutes les dispositions pour vous ramener rapidement au sol. Il n’y a pas de honte à se sentir mal, la découverte de la troisième dimension peut déstabiliser certaines personnes.

Pour terminer et pour information, vous pouvez prendre des photos ou filmer à n’importe quel moment du vol, sans gêner le pilote dans la conduite de son avion. Dans ce cas, nous vous conseillons de vous vêtir en sombre pour éviter au maximum les reflets sur les vitres.
 
 
QUELQUES DONNEES TECHNIQUES SUR L’AVION  
 
Classe : monomoteur à piston (SEP) :
Fabricant : CESSNA AIRCRAFT
Modèle : C172 Skyhawk
Nombre de places : 4
Longueur hors-tout : 8,22 m
Hauteur : 2,68 m
Surface ailaire : 16,16 m²
Charge ailaire : 64,5 kg/m²
Masse maximale au décollage : 1.043 kg
Capacité d’emport en carburant : 152 L
Autonomie : 4 heures + réserve légale

Groupe motopropulseur :
Moteur à piston, 4 cylindres à plat
Fabricant : TEXTRON LYCOMING
Type : O-320-H2AD
Puissance développée : 160 CV
Cylindrée : 5,2 L
Consommation horaire en croisière : 32 L/h
Vitesse de croisière : 190 km/h

Principales différences avec un moteur d’automobile
L’entraînement d’une hélice nécessite beaucoup de couple. C’est ce qui explique la différence de cylindrée entre un moteur d’avion et un moteur de voiture (à puissance égale de 160 CV : 5,2L contre 2,2L pour une voiture) et, par voie de conséquence, la différence de consommation.
Le taux de compression des moteurs d’avions à pistons est élevé : pour arrêter le moteur il ne suffit pas de couper le contact, il faut d’abord couper l’arrivée d’essence au gicleur du carburateur.
L’énergie pour l’allumage est fournie par des volants magnétiques (magnétos). Pour améliorer la fiabilité, le moteur est équipé de deux magnétos et de deux bougies par cylindre, alimentées chacune par une magnéto. En cas de panne de batterie ou d’alternateur, le moteur continue de fonctionner.

Performances de l’avion
Les distances de décollage et d’atterrissage sont de l’ordre de 500 m.
Le plafond pratique d’un monomoteur à piston (non turbocompressé) est de l’ordre 4.500 à 5.000 m.
La charge utile est de l’ordre de 360 kg (passager & carburant)

Si vous avez des questions n’hésitez pas à les poser à votre pilote qui se fera un plaisir de vous renseigner. Pour le premier vol des « juniors » nous pourrons vous fournir sur demande un certificat de baptême.
MERCI DE VOTRE CONFIANCE.









Retourner au contenu